Rencontre avec Brice BORGET, Maître Voilier en Polynésie

Spread the love

Plus de seize années se sont écoulées depuis que Brice BORGET jeta l’encre en Polynésie française.

Ancien chef de sa propre entreprise de voilerie Fenua Voile,  c’est avec enthousiasme qu’on le retrouve aujourd’hui chez Sailtech Tahiti en tant que Maître Voilier.

C’est avec humilité que Brice BORGET nous dévoile son aventure qui l’a amené à traverser l’Océan Pacifique.

LA GRANDE AVENTURE POLYNÉSIENNE

Brice BORGET - Maître Voilier chez SAILTECH TAHITI

Assis derrière son bureau, adoptant une posture sereine et esquissant un sourire, on ne penserait pas aujourd’hui que Brice BORGET ait grandi en banlieue parisienne. 

Tout commença du haut de ses 20 ans, ne sachant quoi faire de sa vie, Brice décida de rejoindre son grand-père qui à l’époque s’était exilé à Tahiti pour y exercer le métier de Broker1. Puis, après avoir passé un petit bout de temps à vendre des bateaux auprès de son ayeul, Brice décida de poursuivre dans la vente, mais cette fois-ci automobile.

Le temps passa sans que Brice ne trouve encore sa vocation, lorsqu’un jour il apprit qu’un Maître Voilier s’était mis à la recherche d’un apprenti a qui transmettre son savoir.

Au départ perplexe, complètement ignorant et la tête pleine de préjugés sur les métiers liés à la voile, Brice se rendit rapidement compte qu’en réalité la couture,  aspect du métier qu’il redoutait le plus le plus, ne représentait qu’une infime partie du travail.

Puis, après sept années de formation intensive, Brice se retrouva quasiment à la barre du navire. En effet, au final il ne touchait presque plus aux voiles, se consacrant pleinement à la supervision des couturiers(ères), au suivi des commandes et des relations clients,  à la prise de cote et à l’établissement des devis. 

DE COMMERCIAL À MAÎTRE VOILIER

Après avoir enchaîné les petits boulots sans réel intérêt dont celui de vendeur la majorité du temps, et avec un petit coup de pouce du destin tout de même, Brice BORGET trouva enfin un métier qu’il exerce aujourd’hui avec passion ; celui de Maître Voilier.

En tant que tel, Brice forma de nombreuses personnes au métier, car il faut le savoir qu’il n’a jamais réellement existé d’école pour se former à être artisan voilier à proprement parlé.

Fort de sept années d’expérience et gonflé à bloc, Brice décida de se lancer dans l’aventure en solo. Il rentre alors en métropole, ramène dans ses valises des machines et créer sa propre entreprise qu’il appelle Fenua Voile.

Un départ relativement « facile » car peu concurrentiel, la situation évolua très rapidement pour devenir en quelques mois ultra compétitive, avec notamment l’arrivée en simultanée de deux importantes voileries sur le territoire (dont SAILTECH TAHITI).

Atelier voilerie

L’AVENTURE SE POURSUIT CHEZ SAILTECH TAHITI

Sentant le vent tourner, Brice prit alors une décision certes difficile mais stratégique, celle de rejoindre une plus grande structure, notamment en termes de moyens, ceci afin de continuer non seulement à exercer le métier qui le passionne, mais aussi pour continuer de partager son savoir avec d’autres, tout en ne cessant jamais d’apprendre lui même.

"C’est long. On ne peut jamais tout connaître, même avec du temps, mais j’apprends tous les jours."

Chez SAILTECH TAHITI, Brice BORGET n’est de nouveau plus seul, il peut compter sur une équipe attentive et motivée avec laquelle il promeut son savoir-faire sans concession, notamment auprès des couturières à qui il apprend à travailler sur autre chose que des vêtements.

Sans cesse confronté à de nouveaux défis toujours plus variés quant aux travaux à réaliser, et doté de moyens techniques bien plus considérables que par le passé, le nouveau Maître Voilier de SAILTECH TAHITI est désormais en mesure de faire évoluer le métier plus facilement.

"j’en apprends beaucoup aux couturières qui travaillent avec moi. Certaines sortent d'école de couture et j'essaie de leur apprendre autres choses que coudre des vêtements."

Aujourd’hui plus dans une situation plus stable, Brice BORGET aspire à un avenir plus riche en opportunités. 

Il espère à son tour pouvoir se trouver un apprenti à qui transmettre son savoir faire de Maître Voilier, car comme il le dit lui même…

"Y a pas d’école à Tahiti, donc il faut vraiment tout apprendre sur le tas."

1 Genre de courtier faisant l’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur. 

  • Article réalisé par Hereiti SING LING
  • Crédits photos : Hereiti SING LING, Brice BORGET, Guy DOLIQUE.

Spread the love